Cette matinée, nous quittons notre appartement à Shibuya pour un hôtel proche de la station Hamamatsucho, d’où part le train pour l’aéroport. Comme notre vol de retour est à 1h du matin, il nous a fallu prendre un hôtel la dernière nuit de manière à ce qu’ils nous gardent les bagages toute la journée du lendemain. A priori, il y a beaucoup de consignes dans les gares au Japon, mais nous n’avons pas tenté.

Une fois les bagages déposés à l’hôtel, nous nous dirigeons vers le quartier d’Akihabara, quartier connu pour ses magasins d’électronique et les mangas. 

C’est un quartier sympathique, propice aux achats, bien que niveau électronique, je ne suis pas certaine que ça vaille le coût. Comme souvent dans Tokyo, il y a beaucoup de monde. Il y a même une boutique où les gens font la queue à l’extérieur pour rentrer, mais il y a bien 100 mètres de queue… ça doit être très intéressant comme boutique…

Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba

Nous repartons ensuite vers l’hôtel où les chambres sont disponibles à partir de 14h, et comme il n’est pas encore tout à fait l’heure, nous allons découvrir un temple à 100 mètres de notre hôtel, le temple Zojoji. De ce temple, on voit en fond la Tokyo tower. 

Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba

Une fois les bagages déposés dans la chambre, nous repartons en direction d’Odaiba où nous avons prévu de passer l’après midi. Pour s’y rendre, nous prenons la ligne de métro aérien sans chauffeur. Nous traversons le rainbow bridge, et nous voici sur Odaiba, l’île artificielle, où l’on trouve des centres commerciaux, une grande roue, et un grand onsen.

Nous commençons par passer un moment au bord de la plage où nombreux sont les japonais à s’y retrouver ce jour là.

Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba

Après la plage, nous passons un moment dans le centre commercial Venus fort qui recrée l’ambiance de l’ancienne italie. Même le plafond change de couleur au fur et à mesure de la journée. Sympa à faire pour le décor, moins pour les boutiques.

Centre commercial, notre goûter...
Centre commercial, notre goûter...
Centre commercial, notre goûter...
Centre commercial, notre goûter...
Centre commercial, notre goûter...
Centre commercial, notre goûter...

Centre commercial, notre goûter…

Nous décidons ensuite de rejoindre le onsen Monogatari, qui est un peu la raison même de notre visite à Odaiba.

Nous rentrons et déposons nos chaussures dans des casiers, puis on nous remets un bracelet électronique et nous allons ensuite choisir un kimono. 

Une fois le kimono passé, à nous la découverte du Onsen en commençant par les extérieurs. L’endroit est mixte. Ce sont des bassins pour les pieds avec au sol différentes sortes de cailloux censés masser les pieds… ça masse peut être mais c’est pas très agréable. 

Nous tentons ensuite (avec supplément) le fish spa. Très drôle de sentir ces petits poissons nous chatouiller les pieds.

Après un moment à se détendre dans les bassins extérieurs, nous tentons ceux à l’intérieur.

Ceux-ci sont non mixtes car nous nous baignons « nus ». Dans les vestiaires, on nous fournit deux serviettes, une petite et une plus grande. La grande doit rester au vestiaire.

Nous voici donc avec ce tout petit carré à entrer dans le plus simple appareil, dans l’espace des bassins. Là, il y a plusieurs douches dans des coins individuels, où l’on se douche assis sur un tabouret. Tout le matériel est fourni shampoing, savon etc.. et les japonaises se douchent à fond, pas comme à la piscine municipale.

Questions bassins, il y en a plusieurs, mais tous assez chauds entre 38 degrés et 40 degrés.  Il y a aussi des bassins à l’éxtérieur et c’est plutôt sympa de se retrouver dans un tonneau avec de l’eau à 40 degrès quand il fait un peu frais dehors. 

En sortant, dans le vestiaire, on trouve à disposition de la crème pour le corps, pour les cheveux… C’est un vrai moment de soin du corps pour les japonaises.

L’expérience onsen est à vivre, malgré tout ça reste assez chaud et pourtant j’aime l’eau chaude. 

L’onsen monogatari dispose aussi dans la partie mixte des restaurants, boutiques etc… tout pour passer un agréable moment. 

Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba

En sortant, nous avons très faim et décidons de manger dans un restaurant de burgers Hawaiens.

Puis un petit tour dans le quartier pour profiter des lumières.

Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Akihabara - Odaiba
Rendez-vous sur Hellocoton !