Cette semaine, une fois n’est pas coutume, j’étais invitée à l’inauguration d’un nouveau restaurant bordelais, grâce à mon blog. Je dis qu’une fois n’est pas coutume, car c’était la première (et j’espère pas la dernière), que mon blog et le travail que j’y fais me permettait d’accéder à une sorte de privilège.

Je ne suis pas une blogueuse très assidue; mon blog n’est pas très connu, ni reconnu, aussi j’ai été super surprise de trouver un jour dans ma boîte mail, un courriel de Julia, de Canal Com, me conviant à l’inauguration d’un nouveau restaurant, ludique : Food and the game. Le nom comme le logo s’entend comme une référence au célèbre groupe de funk, Kool and the gang.

img_5230

Je dois avouer que je n’ai pas réfléchi un seconde avant de dire oui, et que je me suis retenue de ne pas crier haut et fort : YOUPIIIIIIIIII!!! On dit merci qui ? Merci Julia…

Mardi soir, nous sommes donc partis en ville, avec Monsieur, découvrir cette nouvelle place culinaire bordelaise. Il s’agit donc du restaurant Food and the game, 17 rue Elie Gintrac à Bordeaux. Pour ceux qui comme moi, ne connaissent pas la rue, c’est une petite rue qui part de la place de la Victoire.

Devant la devanture aux allures japonisantes, avec ces vitres à petits carreaux, Julia nous attend et nous accueille chaleureusement. Elle nous présente les deux responsables : Le gérant Rodolphe Chambonneau, grand fan de jeux de société, et le chef Franck Descas, qui exerçait avant à L’atelier de Franck, aux Chartrons, ou encore au Comte de Gascogne à Boulogne, où il a obtenu une étoile au Guide Michelin.

img_5239 img_5235

Ce qui les a réuni, l’un l’autre, c’est l’amour du jeu auquel chacun joue en famille.

Si le concept de restaurant-salle de jeu n’est pas novateur, ici le jeu cottoie une excellente cuisine. Ici, pas de surgelé, la cuisine est fraiche, faite avec les produits du marché.

Le midi on trouve une formule entrée-plat ou plat-dessert à 13,5 ou le plat à 10 euros, ou le trio pour 17 euros. Des prix tout à fait raisonnables.

L’après midi, dans un coin-salon ou à table, sirotant un thé ou dégustant des pâtisseries de chez Lignau Florian (ancien pâtissier du Chapon fin) avec qui ils se sont associés, on peut jouer en famille à l’un des 150 jeux, conseillés par Rodolphe le gérant. Il proposera régulièrement des évènements autour du jeu.

Côté déco, c’est assez sobre, cuisine ouverte, salon, ambiance cosy.

img_5215 img_5222

img_5216  img_5223

Lors de cette soirée nous avons pu goûter à la cuisine du chef : bisque de homard, cacahouète, wasabi… un pur délice ; crevette croustillante sur lit de guacamole ; carpaccio de Saint Jacques ; riz au lait au chocolat ; panacotta ; chou à la crème (un autre délice) et aux pommes  à la cannelle. De quoi donner envie d’y revenir.

img_5213img_5234 img_5233

Que l’on aime se retrouver autour dune bonne bouffe en famille ou entre amis ou que l’on aime se retrouver autour de jeux de société pour passer de bons moments, ici tout le monde trouve son compte, tout est fait pour que les clients repartent avec la banane.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !