Nous sommes installés dans la région de Taormina, dans une petite station balnéaire du nom de Naxos…  Nous avons loué un appartement pour le reste du séjour sur AirB&B. Nous galérons un peu pour trouver la résidence car le GPS ne reconnait pas l’adresse, mais nous finissons par arriver et là surprise.. une grande résidence, un grand bloc avec de très nombreux appartements. Jusque là rien de surprenant me direz-vous, sauf que tous les volets sont fermés. Nous retrouvons nos hôtes qui nous guident. Nous traversons le hall d’entrée, nous arpentons les couloirs et mon impression mitigée s’amplifie. 

Si la résidence doit être très animée en été, à cette époque de l’année, elle ressemble plutôt à l’Overlook de Shining, très isolée, délabrée… je m’attends à voir surgir Jack Nicholson à chaque recoin.

Heureusement, l’appartement est propre, refait à neuf, petit mais sympa, avec une vue sur l’Etna comme nous le vante notre hôte… super!! Il sera sous les nuages pendant tout le séjour.

De cet endroit, nous avons décidé de partir découvrir l’Etna. Nous partons donc pour la seule journée de la semaine où ils annoncent un temps pas trop mauvais sur l’Etna. Levés de bonne heure, histoire d’en profiter, nous prenons la route et biensûr on se perd un peu… décidemment en Sicile, le GPS n’est pas notre ami.

Arrivés au pied de l’Etna, le ciel semble bien sombre dans les hauteurs. En effet, nous ne pouvons pas monter plus haut que l’arrivée du téléphérique. Les excursions en camion sont annulées faute de mauvais temps.

Nous prenons quand même les billets mais au fur et à mesure de la montée, le temps change et la pluie bat son plein. 

Une fois là haut, nous mettons le nez dehors 5 minutes, histoire d’avoir posés les pieds sur l’Etna… il y a beaucoup de vent, la pluie, le brouillard. Nous ne voyons pas à 10 mètres. 

Nous restons un peu à découvrir tous les objets de la boutique (achetez plutôt en bas, les prix sont multipliés à 2 ou 3 là-haut) en espérant que le temps change, mais il ne changera pas. 

Nous redescendons et après un petit chocolat chaud, nous reprenons la route avec un stop au cratère Silvestri. Il se situe juste à la sortie sur la route.

L’après-midi, nous voulons découvrir les gorges de l’Alcantara. Deux chemins y mènent, un communal à 1 euros la descente, l’autre privé à 13 ou 18 euros (je ne me souviens plus!!). Avec notre chance du jour le chemin communal est fermé, sans explication. Du coup, nous ne verrons les gorges que d’en haut, estimant le prix un peu prohibitif pour prendre un ascenceur.

L'Etna
L'Etna
L'Etna
L'Etna
L'Etna
L'Etna
L'Etna

L’Etna

Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri
Le cratère Silvestri

Le cratère Silvestri

Les gorges de l'Alcantara
Les gorges de l'Alcantara
Les gorges de l'Alcantara

Les gorges de l’Alcantara

Rendez-vous sur Hellocoton !